L'actualité immobilière de l'agence IMMOBILIERE CLEMENCEAU
23 déc

Quel est le profil de l’acheteur d’un appartement en vente à mettre en location à Villennes-sur-Seine ?

AdobeStock_56022039

S’ils disposaient d’une somme d’argent à investir, les Français sont catégoriques : ils privilégieraient en 1er choix l’immobilier (68 %), puis l’assurance-vie (16 %), l’épargne sécurisée (10 %) et enfin les marchés financiers (7 %). C’est ce que révèle l’enquête réalisée par le Crédit Foncier pour la sixième année consécutive auprès de ses clients sur les motivations des particuliers qui investissent dans l’immobilier en 2018. À noter, cet attrait pour l’immobilier reste fort une fois l’investissement réalisé : 93 % des investisseurs locatifs sont très ou assez satisfaits de l’investissement qu’ils ont réalisé au 1er semestre 2018.

Vous souhaitez vous lancer dans un investissement locatif ? Acheter d’un appartement à louer à Villennes-sur-Seine ? C’est une bonne idée ! Sans compter que, depuis 5 ans, le marché de l’investissement locatif connaît une forte progression : sa part dans le total de logements construits passe ainsi de 13,4 % en 2013 à 15,5 % en 2018 (estimation).

Que veulent les investisseurs ?
Le fait de disposer plus tard d’un revenu complémentaire à la retraite (67 %), le désir de se constituer un patrimoine (63 %), ou encore la constitution d’un capital pour le transmettre à ses enfants (39 %). Un tiers des investisseurs (32 %) a d’ailleurs l’intention de revendre le bien plus tard. Dans le neuf, évidemment, les motivations sont différentes. La 1ère raison d’investir est fiscale (71 % des répondants), devant le désir de se constituer un patrimoine (48 %) !

En moyenne, l’investisseur locatif a 45 ans, vit en couple (72 % d’entre eux), et dispose dans son ménage d’un revenu de 71 100 euros. Les investisseurs locatifs privilégient les appartements (92 %) contre 8 % pour les maisons. Le bien acquis comporte en moyenne deux pièces (60 % des biens loués sont des studios ou deux pièces) pour une surface de 45 m². Son coût médian est de 170 000 euros au 1er semestre 2018. Ce bien est très souvent acquis grâce à un financement avec peu ou pas d’apport sur une durée moyenne de 20 ans et 10 mois.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée