L'actualité immobilière de l'agence IMMOBILIERE CLEMENCEAU
28 jan

Votre agence immobilière de Villennes-sur-Seine fait le point pour obtenir un crédit dans de bonnes conditions !

H

Vous êtes sur le point d’acheter un bien immobilier à Villennes-sur-Seine ? Donc de contracter un prêt, comme 85% des acquéreurs ? Il s’agit évidemment d’une étape importante et stressante. Un crédit immobilier vous engage souvent sur de très longues années. Autant qu’il coûte le moins cher possible. Alors quels sont les points clés à vérifier avant de signer ? L’assurance, la mobilité bancaire et le type de taux ! S’il faut se décider vite pour acheter afin que le bien immobilier qui vous intéresse à Villennes-sur-Seine ne vous passe pas sous le nez, en revanche, prenez tout votre temps pour étudier les offres de crédit immobilier.

Pensez à négocier l’assurance emprunteur
L’assurance emprunteur est une source d’économies à ne pas négliger : elle représente en moyenne un tiers du coût global du crédit. Or, trop peu d’emprunteurs font jouer la concurrence pour obtenir l’assurance la mieux-disante. Choisir la délégation d’assurance, c’est-à-dire souscrire à une assurance individuelle autre que celle proposée par la banque qui réalise le crédit, peut permettre de diviser le coût total de l’assurance par deux, à couverture équivalente.

Optez pour un prêt transférable
Certaines banques, dont le nombre se réduit comme peau de chagrin, proposent une option : la transférabilité du prêt. Si vous achetez d’ici quelques années un nouveau bien immobilier, vous pourrez conserver votre crédit en cours et le transférer sur la nouvelle acquisition, en le complétant si besoin par un second prêt. Dans un contexte de potentielle remontée des taux, non pas à court terme, mais à moyen ou long terme, cette solution peut s’avérer très avantageuse !

Choisissez le taux fixe, sans aucune hésitation
Actuellement, un crédit immobilier sur 20 ans se négocie, en moyenne à 1,50 % (taux fixes, hors assurances). Dans un tel contexte, le choix des futurs acquéreurs doit bien entendu se porter sur le crédit immobilier à taux fixe.

C.V. / Bazikpress © Iurii Sokolov

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée