L'actualité immobilière de l'agence IMMOBILIERE CLEMENCEAU
30 août

Comment obtenir un crédit immobilier pour acheter à Orgeval ?

103©-ndvisuals-copy

Période estivale oblige, il n’y a presque rien à signaler du côté des taux de prêt immobilier cet été. En juin, les taux des crédits du secteur concurrentiel se sont établis à 1,57% en moyenne contre 1,56% en mai. Les meilleurs profils, ceux que Crédixia, courtier en crédit, qualifie de très haut de gamme, empruntent autour de 1,10% sur 20 ans. Les autres sont légèrement moins favorisés, mais obtiennent tout de même d’excellents taux.
Alors si vous souhaitez acheter un bien immobilier à Orgeval, allez-y, c’est encore le moment, car la demande de crédits faiblit.
Présenter un apport personnel est préférable
Toutefois, rappelez-vous que les banques veulent des profils rentables. La majorité d’entre elles ont laissé leurs taux stables, préférant accorder des réductions, au cas par cas, en fonction du dossier… « Les banques sont actuellement très attentives aux marges des crédits qu’elles accordent, car elles sont en avance sur leur production de crédit, observe analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer. Si elles n’ont pas fermé le robinet du crédit – bien au contraire même – elles cherchent à attirer les clients les plus rentables, ceux avec lesquels elles pourront mettre en place une relation à long terme… Ainsi, certaines banques appliquent des taux plus élevés pour les investisseurs, par exemple, souvent considérés comme moins captifs, car déjà bancarisés… »

Vous aimeriez acheter à Orgeval, alors soignez votre profil bancaire. Pour mettre la banque de votre côté, constituez-vous un apport personnel permettant de financer les frais de notaire, les frais de dossier et de garantie. Les banques demandent en général 20 % du montant à emprunter.

Calculez aussi votre capacité d’endettement
Soyez réaliste et restez bien dans l’enveloppe des 33 % du taux d’endettement, généralement autorisé. Pour ne pas donner l’impression à la banque que vous serez incapable de gérer les imprévus, conservez une épargne de précaution pour faire face aux dépenses fréquentes lors d’un achat immobilier (chauffage, travaux…). En clair, n’investissez pas toutes vos économies dans l’apport personnel.

C.V. / Bazikpress © ndvisuals

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée